Allô quoi #28 : Samsung travaille sur les écrans auto-réparables

Allô quoi #28 : Samsung travaille sur les écrans auto-réparables

– Article rédigé le par - 184

“Allô ! Non mais, allô quoi ! T’es une geek et t’as pas le dernier smartphone à la mode ! C’est comme si j’te dis, t’as un téléphone et t’as pas d’applis”. Oui oui, elle aurait pu aussi le dire ! Chaque mercredi, nous vous proposons les dernières nouveautés, annonces ou rumeurs sur les mobiles

Une vitre qui se répare seule sur le Galaxy X ?

Une vitre cassée qui se répare toute seule ? C’est ce que nous promettent des chercheurs de l’université de Tokyo qui ont réalisé cette découverte… par hasard. En travaillant sur de nouveaux adhésifs, des chercheurs japonais ont ainsi découvert une sorte de verre polymère (un verre à base de polyéther-thiourées) qui pourrait se réparer par simple pression à température ambiante de 21°C. De là à imaginer que l’on pourra aussi réparer la vitre rayée ou fissurée de son smartphone par un simple massage, il n’y a qu’un pas… que vient de franchir Samsung.

Le géant de la téléphonie mobile a en effet déposé un brevet auprès de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle pour un revêtement oléophobique auto-régénérateur. L’entreprise sud-coréenne envisagerait même d’utiliser ce revêtement révolutionnaire pour le Galaxy X, le smartphone à écran pliable qu’il espère lancer sur le marché début 2019.

Une appli pour maîtriser l’autonomie de son téléphone

C’est souvent l’accessoire qui cède le premier. La batterie des téléphones portables constitue un point capital pour nombre d’utilisateurs. Les fabricants (et leurs chercheurs) travaillent ainsi souvent sur ce thème afin de trouver des moyens d’augmenter sa capacité, tout du moins de la préserver. En ce sens, des chercheurs de l’Université de Waterloo auraient réussi à mettre au point une application pour préserver l’autonomie des téléphones.

Le principe ? A chaque fois que des applications sont ouvertes en multi-fenêtre, l’application le reconnaît et réduit automatiquement le niveau de luminosité de ces applications, ce qui réduit ainsi la consommation de l’écran. Après des tests réalisés sur quelque 200 smartphones, cette application permettrait de gagner entre 10% et 25% d’autonomie.

Portable : les ados conscients de leur dépendance

C’est une maigre consolation. Mais mieux vaut savoir de quoi l’on souffre pour tenter de se soigner. Selon une nouvelle étude, réalisée par Pew Research Center (1), sur le sujet de la dépendance au portable, 54% des adolescents concèdent que leur consommation numérique est trop élevée. Même les parents l’avouent puisque 36% d’entre eux pensent que leur consommation d'écran est abusive. Une prise de conscience qui touche également les géants du secteur. Apple et Google auraient ainsi prévu d'intégrer à la prochaine version de leurs OS mobiles respectifs des fonctionnalités visant à raisonner sa consommation d'écrans.


(1) Le Pew Research Center est un centre de recherche américain qui fournit des statistiques et des informations sociales sous forme de démographie, sondage d'opinion, analyse de contenu.

Catégories :
INNOVATION INSOLITE SAMSUNG TéLéPHONIE MOBILE