Allô quoi #29 : Free perd 200 000 abonnés au premier semestre 2018

Allô quoi #29 : Free perd 200 000 abonnés au premier semestre 2018

– Article rédigé le par

“Allô ! Non mais, allô quoi ! T’es une geek et t’as pas le dernier smartphone à la mode ! C’est comme si j’te dis, t’as un téléphone et t’as pas d’applis”. Oui oui, elle aurait pu aussi le dire ! Chaque mercredi, nous vous proposons les dernières nouveautés, annonces ou rumeurs sur les mobiles

Free compte 13 625 000 d’abonnés

Dans un marché hyper concurrentiel avec notamment Cdiscount Mobile, Sosh, B and YOU ou encore Syma Mobile, Free a publié des résultats financiers en baisse pour ce premier trimestre 2018. L’entreprise de Xavier Niel a ainsi perdu 200 000 abonnés mobile tandis que son chiffre d’affaires de 2,4 milliards d’euros est lui aussi en baisse de 0,2% par rapport au premier semestre 2017. La base totale d’abonnés des forfaits de Free mobile est de 13 625 000.

Le Dumbphone revient à la mode

Nokia, Blackberry, Palm… le vintage revient de plus en plus à la mode. Mais pas que dans sa forme. Les adeptes du “détox” numérique sont de plus en plus nombreux, eux qui ne souhaitent pas disposer de smartphones, que ce soit par conviction ou par simple anticonformisme. Et puis il y a tout ceux qui sont bien obligés de s’intégrer dans cette société de consommation… mais a minima. Comment font-ils ? Ils n’optent pas pour un smartphone mais pour un dumbphone.

Littéralement téléphone idiot, le dumbphone a été créé pour qualifier les anciens téléphones portables faisant leur retour aujourd’hui, les ventes de dumbphones ayant augmenté de 5 % l’an dernier. Avec eux, pas de possibilité de surfer sur le web ou d’utiliser les multiples applications de réseaux sociaux, jeux, etc. Un dumbphone ne sert qu’à téléphoner et rien d’autre. Et c’est déjà pas mal.

Le téléphone peut même provoquer des hallucinations

Insomnies, mal de dos, mal aux yeux, stress… les méfaits liés aux smartphones sont nombreux. Mais on ne savait pas que les accros au portable pouvaient même être victimes d’hallucinations. Une étude américaine indiquerait que 90% des utilisateurs de smartphone ressentent ainsi les effets du syndrome de la vibration fantôme, à savoir on pense que le téléphone vibre alors qu'il n'en est rien. La cause de cette illusion ? La force de l’habitude, le téléphone étant carrément devenu “une partie du corps” que l’on oublie et qui provoque des habitudes corporelles acquises.

Le smartphone à la place du ticket de métro

Depuis le 1er septembre, la RATP (Régie autonome des transports parisiens) teste l’utilisation du smartphone comme support de tickets de métro. Une centaine de personne utilisent leur téléphone pour prendre le métro. L’objectif, plus que louable, est de faire disparaître tous ces tickets à l’horizon 2021. Lesquels sont estimés à 500 millions qui finissent généralement par terre…

Catégories :
FRANCE OPéRATEURS TéLéPHONIQUES TéLéPHONIE MOBILE