Zap tech #96 : Apple prépare la riposte à Cupertino

Zap tech #96 : Apple prépare la riposte à Cupertino

– Article rédigé le par

Longtemps leader sur le marché des smartphones, Apple a peu à peu cédé du terrain à ses principaux concurrents jusqu’à perdre même sa place sur le podium des plus gros vendeurs d’appareils dans le monde. Il a d’abord abandonné la première place au géant coréen Samsung.

Puis, il y a un an tout juste, il a laissé la seconde place au Chinois Huawei avant de décrocher encore au profit d’un autre groupe chinois, Oppo. D’après les derniers chiffres fournis par IHS Markit, le Californien aurait ainsi vendu, au 2ème trimestre 2019, 35,3 millions d’iPhone tandis que Oppo en aurait écoulé 36,2 millions. Samsung est largement en tête avec 75,1 millions d’unités vendues devant Huawei et 58,7 millions de smartphones livrés.

Comment freiner cette chute ? Comment préparer la riposte ? On le saura sans doute dès ce lundi 9 septembre puisque le groupe Apple, fidèle à sa culture du secret, a envoyé une invitation aux différents décideurs sur la place pour participer à “un événement spécial” au siège de la société en Californie. Ce 9 septembre à 19h heures françaises, tous les spécialistes et fans de la marque à la Pomme auront donc les yeux rivés vers Cupertino.

Google va traduire la langue des signes

Ce serait une avancée majeure pour les sourds et malentendants. Surtout si l’application est gratuite ou peu onéreuses. Toujours est-il que les ingénieurs de Google travaillent  sur une intelligence artificielle qui serait capable de traduire le langage des signes via sa caméra intégrée à un smartphone. Un véritable exploit car pour mettre au point sa technologie, les ingénieurs de Google ont travaillé sur 30000 images de mains différentes.

Pas de Google sur le dernier Huawei !

La guerre commerciale se poursuit entre les Etats-Unis et Huawei. Toujours soupçonné par l’administration américaine d’espionnage, le groupe chinois ne pourra doter de son dernier appareil, le Mate 30, des applications Android embarquées comme Gmail, Google Maps ou encore Youtube.

Certes, les possesseurs de l’appareil pourront toujours télécharger les applications mais les société ont l’interdiction formelle de fournir directement les technologies US.

Catégories :
APPLE