Blackberry Spark : sécuriser l’IoT des entreprises

Blackberry Spark : sécuriser l’IoT des entreprises

– Article rédigé le par

L’ex président américain Barack Obama en avait un. Comme la plupart des autres chefs d’Etat sur cette planète et les milliers de fonctionnaires aux USA. Si le smartphone mobile de la marque BlackBerry n’a pas résisté à ses principaux concurrents comme les iPhone d’Apple, l’entreprise canadienne a toujours été reconnue comme au top de la sécurité et elle s’est rapidement spécialisée sur la conception de logiciel.

Devenue plus confidentielle sur le marché des smartphones (même si elle en commercialise toujours via TCL), elle est réapparu sur le devant de la scène le 12 septembre dernier. Non pas lors de la keynote d’Apple… Mais pour annoncer ce même jour le lancement d’une plateforme IoT, nommée BlackBerry Spark, dédiée à la sécurité des entreprises.

80 certifications de sécurité

S’adressant principalement aux entreprises dans les domaines industriel et automobile qui mettent au point des produits toujours plus connectés, BlackBerry Spark promet un très haut niveau de sécurité aux applications, aux données et aux terminaux utilisés par les industriels. Des terminaux “hyperconnectés” susceptibles d’être attaqués.

Or, l’entreprise canadienne assure disposer de quelque 80 certifications de sécurité dont le système de chiffrement AES-256 bits validés par la norme FIFPS (Federal Information Processing Standards) et la norme Common Criteria EAL4+ pour iOS et Android. La plateforme IoT sera compatible avec la plupart des systèmes d’exploitation Android, Linux, Windows ou encore QNX. Elle disposera également de connecteurs avec les autres plateformes IoT tels qu’Android Things (Google), AWS, Azure (Microsoft) et Watson (IBM).

Du domaine de l’auto au milieu médical, 25 milliards d’objets connectés en 2025

Cette plateforme pour l’internet des objets (IoT) conçue donc pour des spécifications ultra-sécurisées et spécifiques au secteur industrielle sera disponible en cette fin d’année 2018 et trouvera sans nul doute de nombreux débouchés. Autant dans le secteur de l’automobile où l’entreprise fournit déjà ses services à une soixantaine de constructeurs qui ont intégré ses logiciels dans plus de 120 millions de voitures à ce jour que le monde médical.

Injecter la bonne dose d’un traitement, positionner le lit d’un patient ou connaître la disponibilité d’un l’ascenseur, autant de points de contrôle que pourra permettre Blackberry Spark. En fait, les champs d’applications semblent sans limite. Et quand on sait qu’à l’horizon 2025, la planète comptera 8 milliards d’habitants et… 25 milliards d’objets, on comprend vite que les enjeux sont gigantesques. D’autant que dans ce domaine, c’est la confiance en ces objets qui sera l’un des éléments forts des sociétés dans leurs arguments de vente.

Catégories :
BLACKBERRY TéLéPHONIE MOBILE