L’IoT pour sauver les abeilles

L’IoT pour sauver les abeilles

– Article rédigé le par

Le sujet est récurrent mais pas grand-chose n’évolue malheureusement. Les abeilles sont en danger. Et nous avec elles. Clé de voûte de notre sécurité alimentaire, 75% de la production mondiale de nourriture dépend en effet de ces insectes pollinisateurs. On estime aussi que 60 à 90% des plantes sauvages ont besoin d’elles pour se reproduire. 

Et pour ceux qui sont plus intéressés par leur portefeuille que par l’avenir de la planète, il faut savoir que la valeur estimée du service rendu par la pollinisation dans le monde est estimée à 265 milliards de dollars ! Il n’empêche, malgré l’urgence, les populations d’abeilles domestiques ont déjà chuté de 25% en Europe entre 1985 et 2005. Dérèglements climatiques, virus et agents pathogènes, parasites et, bien évidemment, pesticides, les raisons de cette disparition annoncée sont multiples.

L’Intelligence artificielle à la rescousse


Alors comment sauver l’abeille, officiellement reconnue comme espèce en voie de disparition par The United States Fish and Wildfire Service en septembre 2016 ? Là aussi, les solutions sont nombreuses comme parrainer une ruche, aider les apiculteurs, manger bio et plus de miel… Mais à une échelle plus vaste et internationale, il est une invention que l’on attendait pas mais qui pourrait aider au repeuplement : l’intelligence artificielle et un dispositif internet des objets nommé ApisProtect

ApisProtect utilise une technologie unique et innovante pour aider les apiculteurs à prévenir les pertes et à augmenter la productivité de leurs ruches.


Conçu pour les apiculteurs commerciaux, un capteur, appelé ApisMonitor, se fixe sur le dessous du toit de la ruche, où il collecte les données et les envoie aux serveurs ApisProtect. Lesquels fournissent aux apiculteurs des informations concrètes qui les informent de l'état de leurs ruches, identifient les colonies problématiques et suggèrent diverses actions pour maintenir leurs colonies en bonne santé et prévenir les pertes. En outre, la société va collaborer avec Inmarsat, un leader mondial des communications mobiles par satellite, afin de développer une nouvelle solution IoT évolutive à l’échelle mondiale. 

Grâce à ce partenariat, l’unité ApisMonitor se connectera à une plate-forme d’analyse optimisée pour mesurer la santé des abeilles domestiques via la connectivité de réseau à grande distance (LoRaWAN) et de réseau à large bande d’Inmarsat. Les données collectées seront intégrées dans un algorithme d'apprentissage automatique pour la détection précoce et l'atténuation des problèmes de santé des abeilles. Le lancement commercial de cette innovation est prévu pour la fin de cette année 2019.

Catégories :