Le baromètre numérique 2018 de l’Arcep

Le baromètre numérique 2018 de l’Arcep

– Article rédigé le par - 136

Chaque année depuis 2000, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) publie son baromètre, véritable bible du Numérique sur la diffusion des outils numériques et l’évolution de leurs usages.

Cette étude annuelle est réalisée par le CREDOC (Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie) et pilotée par l’Arcep, le CGE (Conseil général de l'économie) et l’Agence du Numérique. Elle porte sur un échantillon représentatif de 2214 personnes interrogées de 12 ans et plus, interrogées en face-à-face.

Quelle est la progression du smartphone parmi les Français équipés en téléphone mobile ? Quelle proportion des processeurs de téléphone mobile utilise la 4G ? Comment regarde-t-on la télévision en France ? L’Arcep a publié un pavé de plus de 250 pages sur tous ces sujets dont voici leur synthèse, via son communiqué.

Le smartphone au coeur des usages

Le smartphone confirme, cette année encore, sa situation d’équipement privilégié des Français pour se connecter à internet. Près de la moitié d’entre eux l’utilisent plus que tout autre objet pour accéder au réseau (46%, +4 points en un an). L’écart se creuse logiquement dans l’équipement des Français en téléphones mobiles et fixes.

L’équipement en téléphonie fixe continue de baisser, tandis que l’équipement en téléphonie mobile se stabilise à 94%. En outre, seul l’équipement en smartphone progresse en 2018 : 3 personnes sur 4 en ont l’usage. Cette usage est sans doute portée par le développement des réseaux 4G dont l’accès devient de plus en plus aisé.

En 2018, 61% des détenteurs d’un téléphone mobile se connectent à internet grâce aux réseaux 4G (+20 points en deux ans). Ce développement de l’usage mobile s’accompagne à la fois d’une utilisation accrue et d’une intensification de l’utilisation de services mobiles lors de déplacements dans l’Union européenne, un an après la mise en place du règlement européen sur l’itinérance (“Roam like at home”).

D’une part, 8 voyageurs sur 10 utilisent leur téléphone mobile lors de déplacements dans l’Union européenne (+ 9 points par rapport à 2017) et d’autre part, tous les services mobiles sont concernés par l’intensification des usages : passer des appels, utiliser la connexion internet et envoyer des SMS.

Les manières de regarder les contenus audiovisuels évoluent

Désormais, 71% de la population utilise les réseaux fixes pour regarder la télévision, soit une progression de 14 points en 4 ans, cette croissance provenant principalement de l’adoption des réseaux en fibre optique. Parallèlement, le taux d’accès déclaré à la TNT sur le poste principal recule de 10 points sur la même période.

Ces changements s’accompagnent d’une baisse du multi-équipement en postes de télévision, le taux d’équipés d’au moins deux postes étant minoritaire. Le temps passé devant la télévision tend à diminuer, en passant à 18 heures par semaine (-2 heures par rapport à 2016) tandis que le temps passé à regarder des vidéos sur internet progresse.

Le poste de télévision est désormais concurrencé par d’autres terminaux et usages : 33% des Français ont regardé la télévision en replay et autres vidéos sur un téléphone, une tablette ou un ordinateur au cours des 12 derniers mois, et ce taux s’établit à 75% chez les jeunes adultes.

L’arrivée des plateformes de SVOD et leur succès transforme les habitudes audiovisuelles des Français. 25% de la population dispose désormais d’un abonnement permettant de regarder des VOD, des séries ou des films en illimité (+5 points par rapport à 2016).

En 2018, 89% de la population est internaute

Tous internaute, ou presque, c’est ce qui ressort aussi du baromètre de l’Arcep. En 2018, 89% de la population française est ainsi internaute (+1 point par rapport à 2017) et 80% des personnes se connectent quotidiennement (+4 points par rapport à 2017). Si les plus de 70 ans sont moins souvent internautes que les plus jeunes (60% contre 100 % des 18-24 ans), ils sont de plus en plus nombreux à utiliser internet avec 7 points de plus en 2018 après une hausse de 5 points en 2017 et de 10 points en 2016.

De la même manière, les plus de 70 ans sont 45% à se connecter à internet tous les jours (+7 points en 2018, +7 points en 2017 et +9 points en 2016). Si la part des acheteurs en ligne se consolide à 61 %, la fréquence des achats augmente : la part de ceux qui achètent au moins une fois par semaine passe de 29% à 35 % entre 2016 et 2018.

La sensibilité à la protection des données personnelles s’accroît

En progression depuis 10 ans et en accélération en 2018, l’inquiétude face à une insuffisante protection des données personnelles constitue le premier frein à l’utilisation d’internet. La mise en œuvre du règlement général sur la protection des données personnelles (RGPD) en mai 2018 ne rassure qu’un quart des Français.

Pour autant, une majorité d’entre eux ne paraît pas disposée à payer des services qui garantiraient la protection de ces données. Certains préfèreraient même les partager plutôt que de payer un service jusque-là gratuit.

Retrouvez tous les chiffres de l’Arcep 2018 en bref et en infographies

Catégories :
FRANCE HIGH-TECH OBJETS CONNECTéS TéLéPHONIE MOBILE