Les Français ont toujours peur  de l’intelligence artificielle

Les Français ont toujours peur de l’intelligence artificielle

– Article rédigé le par

L'intelligence artificielle (souvent appelée IA) est “l'ensemble des théories et des techniques mises en œuvre en vue de réaliser des machines capables de simuler l'intelligence”. Un progrès, une chance… Mais aussi toujours des craintes. C’est ce qui ressort de l’enquête Odoxa réalisée en partenariat avec Saegus, SAP, Stratégies, BFM-Business, 01 net et l’Usine nouvelle.

Réalisée auprès d’un échantillon de Français interrogé par internet le 6 et 7 mars 2019, l’étude montre que les Français ont même toujours peur de l’IA, même s’ils perçoivent son potentiel pour améliorer les performances et le quotidien au travail.

Si en 2016 et en 2017, les Français étaient globalement partagés sur la question, leur perception est négative depuis 2018. Ils sont aujourd’hui 60% à dire que l’IA leur fait peur quand 40% la perçoivent plutôt comme une chance. Les plus pessimistes sont les femmes (68%), les 65 ans et plus (70%) et les ruraux (69%).

Pessimisme généralisé ? Peur des robots ? Au-delà des scenarii de science-fiction, la principale explication du regard défiant que portent les Français à l’égard de l’intelligence artificielle, c’est bien le robot qui pourrait remplacer l’homme et donc prendre sa place dans son métier.

Les jeunes ont moins de craintes


Et même si 66% des actifs sondés affirment n’avoir jamais entendu parler de l’IA, c’est leur principale crainte puisque 39% des personnes interrogées pensent qu’elles effectuent des tâches qui pourraient être remplacées par des robots. Certains affirment même qu’en 2100, les humains ne travailleront plus et que la quasi-totalité des activités auront été remplacées.

Paradoxalement, les plus concernés sont ceux qui en ont le moins peur. Les plus jeunes notamment estiment probablement qu’ils sont armés pour s’adapter aux évolutions à venir quand les plus âgés craignent probablement ne pas en être capables.

Performance, modernisation et bien-être de l’IA

Au-delà des craintes, les Français ont tout de même conscience que cette IA peut être bénéfique dans certaines conditions. Performance (65%), modernisation (59%) et bien-être (56%) : les Français reconnaissent ainsi un potentiel positif à l’arrivée de l’Intelligence artificielle dans le monde professionnel.

La majorité des Français ne croit en revanche pas à la capacité de l’IA à développer les usages collaboratifs (54%) et encore moins à sa capacité à améliorer les recrutements (61%).

Catégories :
AI (INTELLIGENCE ARTIFICIELLE)