Les lunettes connectées verront-elles un jour… le jour ?

Les lunettes connectées verront-elles un jour… le jour ?

– Article rédigé le par - 250

L’histoire a commencé à voir en 2012 sous le projet Google Glass, ou Project Glass (littéralement projet lunette), un programme de recherche et développement lancé par Google pour la création d’une paire de lunettes avec de la réalité augmentée. Joli projet qui est tombé au point mort dès l’automne 2014. Les Google Glass étaient vraiment trop chères et pas vraiment adaptées pour connaître le succès auprès du public, même “branché”.

Le 15 janvier 2015, Google a donc décidé de suspendre la production de ces lunettes connectées qui avaient, de surcroît, subit une levée de boucliers des défenseurs des libertés individuelles, ces lunettes permettant notamment de déclencher un appareil photo ou mettre en route une caméra d’une simple clignement de l’oeil.

Avec toutes les dérives possibles… Certes, un nouveau modèle de Google Glass à destination des entreprises et optimisées pour une utilisation dans ce cadre a été lancé en juillet 2017 mais Google a jusqu’à présent totalement abandonné la version de sa déclinaison grand public.

Un retour en entreprise…

Alors, ces lunettes connectées finiront-elles par voir la jour ? Possible tant, dans la lignée de Google, de multiples sociétés et autres start-up souhaitent exploiter ce filon. Il y a déjà toutes celles qui surfent sur l’utilisation au travail, à l’image de la société Tikaway qui propose des lunettes caméra connectées pour les réunion en visioconférence ou encore assister ou former du personnel à distance. Tikaway a réalisé depuis septembre 2017 100 000 euros de chiffre d'affaires, soit deux fois plus que sur toute l'année 2016. De son côté, Optic 2000 a développé des lunettes chargées d’alerter un conducteur qui somnole.

… ou ciblé sur les loisirs, le sport, le milieu médical

En fait, le succès de ces lunettes connectés sera un succès de niche avec des produits adaptés à des situations particulières. Comme la médecine avec des modèles permettant d'afficher par exemple les paramètres vitaux d'un patient sur les lunettes du chirurgien ou d'examiner le fond de l'oeil pour déceler certaines maladies.

Dans le domaine du sport, Luxottica a lui lancé les Oakley Radar Pace qui permettent aux joggers ou aux cyclistes d'améliorer leur performances grâce à un coach vocal et à de multiples fonctionnalités. Snapchat s’est aussi intéressé au secteur avec un modèle spécifiques pour regarder des spectacles ou des vidéos. Sans grand succès à ce jour néanmoins…

Des lentilles connectées

Il y a fort à parier que dans un futur proche, ces lunettes connectées se feront une place sur le marché. En attendant, les entreprises y croient. Pour preuve, une équipe du Swiss Federal Institute of Technology a même élaboré des lentilles connectées. Pour les activer, il suffit de cligner d’un œil pour zoomer jusqu’à 2,8 fois la taille des objets.

Catégories :
GOOGLE