Netflix croque 15% de la bande passante mondiale !

Netflix croque 15% de la bande passante mondiale !

– Article rédigé le par - 57

Il a beau être concurrencé par Hulu, Amazon Prime Vidéo ou HBO, dans une moindre mesure en France avec OCS, la chaîne de bouquets d’Orange, ou CanalPlay, celle de Canal +, le groupe Netflix écrase tout sur son passage. Société américaine basée à Los Gatos, en Californie, elle écrase la concurrence.

En 20 ans seulement, le géant du service vidéo à la demande sur abonnement (SVoD), qui employait une trentaine de personnes en 1997, revendique ainsi aujourd’hui quelque 130 millions d’abonnés dans le monde !

Et 130 millions d’abonnés, ça fait beaucoup de films, de séries et… de bande passante sur le web. Une étude de Sandvine, société spécialisée dans l'analyse des réseaux et leur performance en termes de flux d'informations, place même la plateforme américaine comme leader mondial du service de streaming vidéo, totalisant 15% de la bande passante internet du globe.

Pour les non-initiés, la bande passante désigne le débit binaire d'une voie de transmission. Elle représente la quantité d'informations pouvant être transmises simultanément sur une voie de transmission, et s'exprime en bits/seconde. Selon le rapport de Sandvine, 57,7% du trafic internet descendant mondial (c’est-à-dire les flux reçus par les utilisateurs) provient d’ailleurs du streaming vidéo.

Un monopole qui inquiète les opérateurs

Netflix est de loin le plus gourmand en terme de partage et de consommations de contenus. 15% du trafic mondial c’est plus que Youtube (comptabilisé à 11,35% du trafic) et loin devant tous ses concurrents directs, à l’image d’Amazon Prime Video qui ne totalise que 3,69% de la bande passante mondiale.

Cette dominance inquiète forcément, jusqu’aux opérateurs mobiles américains (Verizon et Sprint notamment) qui ont exprimé leur mécontentement vis-à-vis d'un monopole qu'ils jugent peu rentables pour leur propre marché.

Le rapport de Sandvine, nommé “Global Internet Phenomena Report” met aussi en lumière d’autres points comme le fait que la vidéo représente près de 58% du volume total de trafic en aval sur internet, que plus de 50% du trafic internet est crypté et l'adoption de TLS 1.3 en pleine croissance. Faisant un arge focus sur les réseaux sociaux, il note aussi que les jeux deviennent de plus en plus importants dans le trafic alors que les téléchargements de jeux, le streaming Twitch et les jeux professionnels se généralisent.

Enfin, BitTorrent représente près de 22% du volume total du trafic en amont tandis que les applications Alphabet/Google représentent plus de 40% du total des connexions Internet dans l’APAC (Asie-Pacifique).

Le rapport intégral de sandvine  : 

Catégories :
FINANCE INSOLITE