Smartphones : non, nos mains ne sont pas en train de muter !

Smartphones : non, nos mains ne sont pas en train de muter !

– Article rédigé le par - 124

La bosse de l’écrivain va-t-elle disparaître au profit de la bosse du smartphone ? Si la recherche est encore balbutiante sur les effets de l’utilisation intensive des smartphones (que ce soit sur les effets de la lumière bleue qui détruirait notre rétine ou encore les radiations émises notamment lorsque l’on a le téléphone collé à l’oreille), certains l’affirment.

Selon un article de Slate, les étudiants déverrouillaient leur téléphone en moyenne cinquante fois par jour et y passeraient 262 minutes quotidiennement. Autant de "scroll" et "swipp" qui mettent notre pouce à rude épreuve. Lequel devrait inévitablement grossir !

C’est le fournisseur d’accès mobile britannique O2 (l’équivalent d’Orange en France) qui l’affirme dans un rapport d’étude intitulé Mobile Life Report. Sur la base de 2000 personnes interrogées au Royaume-Uni, O2 aurait relevé que 5% de la population avait un pouce plus gros que l’autre. S’appuyant sur cette étude, des “chercheurs” auraient même affirmé : “Alors qu’il a fallu des millions d’années à l’homo sapiens pour évoluer dans sa forme actuelle, il n’a fallu que 10 petites années pour que nos doigts et nos pouces commencent à changer de forme grâce à la démocratisation de l’usage du smartphone”.

Les dangers sont nombreux, mais tout autre...

En fait, si cette info a fait le tour du web, reprise régulièrement lors de débats sur les méfaits des smartphones, sans aller jusqu’au fake complet, c’est aller un peu vite en besogne… La site 20 minutes a d’ailleurs sans doute raison de souligner qu’il s’agit d’un simple sondage commandé par l'opérateur téléphonique britannique O2. Sans doute pour se faire un bon coup de com. Ainsi, l’étude ne repose sur aucun fondement scientifique et les personnes interrogées ne soulignent qu’un ressenti sur la grosseur de leur pouce. Et aucune revue médicale ne rapporte ce type d’évolution.

Finalement, plus que nos mains, ce sont des douleurs de dos ou du coude qui sont le plus souvent la conséquence de l’utilisation excessive des smartphones ou des ordinateurs.

Sans oublier le manque de concentration, le mal aux yeux, l’enfermement sur soi-même ou les blessures morales dues aux réseaux sociaux… Bref, les “dangers” à trop utiliser son smartphone sont nombreux mais sans doute pas la mutation de nos mains. Et quand bien même nos pouces auraient tendance à grossir avec le temps, pas d’inquiétude, avec le développement des systèmes de reconnaissance vocales, c’est notre voix qui prendra plus souvent les commandes. Et permettra à nos mains de prendre un peu de repos…

Catégories :
INSOLITE TéLéPHONIE MOBILE