Un milliard d’abonnés à la 5G à l’horizon 2023

Un milliard d’abonnés à la 5G à l’horizon 2023

– Article rédigé le par - 210

La majorité des utilisateurs de la 5G sera en Asie

Les grands opérateurs ont déjà débuté les tests dans quelques grandes villes de l’Hexagone. La 5G constitue le grand défi de demain avec des débits de plus en plus rapides mais aussi une hausse significative de l’autonomie des smartphones et autres objets connectés. Tout ça n’est pas pour demain puisque cette très haute technologie ne devrait devenir réalité qu'en 2019 mais son futur s’annonce énorme comme en témoigne l’étude la dernière étude Ericsson Mobility Report qui fournit des projections et des analyses de pointe sur les dernières tendances du secteur de la téléphonie mobile.

Selon ses prévisions, basées sur des données passées et actuelles, validées par des mesures de réseau étendues, d'ici 2023, il y aura 1 milliard d'abonnements 5G. Selon ces données reprises par le site Statista, la plupart d'entre eux (664 millions) seront basés en Asie-Pacifique alors qu'environ un quart des abonnements mobiles (218 millions) seront situés en Amérique du Nord.

Retrouvez le rapport complet de Ericsson Mobility Report

Le Top des licornes les mieux valorisées

On est bien loin des 1000 milliards de dollars de valorisation d’Apple mais de plus en plus d’entreprises dépassent le cap du milliard. CB Insights en a dénombré 256 à travers le monde. On les qualifie de “Licornes”, ces start-ups valorisées à plus d’un milliard de dollars.

En tête de ce classement, le géant américain Uber, avec une valorisation à 68 milliards de dollars, devant une autre entreprise de VTC, chinoise celle-ci : Didi Chuxing qui propose aussi un service de véhicules de tourisme avec chauffeur sur application mobile. Côté français, le premier arrive en 104ème position du classement. Il s’agit de BlaBlaCar, valorisé 1,6 milliard de dollars.

e-commerce : boire nuit aussi à votre porte-monnaie

Comme pour de nombreuses situation, on est forcément plus fragile avec quelques verres dans le nez. Idem lorsqu’on se balade sur le web pour y faire quelques achats. C’est ce qu’a voulu prouver le site Finder.com en s’appuyant sur une étude auprès de 2 000 personnes interrogées aux Etats-Unis. D’après elle, les “acheteurs” en ligne sont plus propices à faire marcher la carte bleue après avoir bu.

Notamment dans la catégorie des Millennial, également appelée “Génération Y”, pour toutes les personnes nées entre 1980 et 2000 environ. Trois sur cinq déclarent ainsi faire leur shopping sur internet en ayant bu, dépensant en moyenne 82 dollars pour acheter tout et n’importe quoi. Désinhibés, les personnes dépenseraient sans compter, oubliant la réalité de leur compte en banque. Et plus encore avec la fatigue, les achats augmentant de 40% après 1h du matin.

Catégories :
3G-4G-5G APPLE TéLéPHONIE MOBILE