Zap tech #41 : Smartphone au piquet, c’est officiel

Zap tech #41 : Smartphone au piquet, c’est officiel

– Article rédigé le par - 257

Le téléphone ne sonnera plus dans la cour

Ce lundi 30 juillet, le Parlement a définitivement adopté la proposition de loi qui vise à "encadrer l'utilisation des téléphones portables dans les établissements d'enseignement scolaire". Les smartphones ne sonneront plus ni en cours ni dans la cour de récréation. La loi interdit l’utilisation de smartphones, tablettes et autres appareils connectés de la maternelle aux lycées dès cette rentrée de septembre 2018.

Il appartiendra à chaque établissement de décider d’autoriser, ou pas, son utilisation uniquement à des fins pédagogiques et seulement à certaines occasions. Les écoles seront en mesure de créer des dépôts où les étudiants devront laisser leurs appareils, ou les obliger à éteindre leurs smartphones et leurs tablettes et à les laisser dans leur sac à dos. Reste à savoir si la mesure sera facilement applicable et pourra être respectée.

Selon l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), pas moins de 93% des 12-17 ans disposaient déjà d'un téléphone portable en 2016.

Snapchat plafonne, Facebook Stories décolle

Snapchat, Instagram Stories, Facebook Stories, WhatsApp… les applications gratuites de partage de photos et de vidéos sont à la mode sur les réseaux sociaux. En s’appuyant sur les sources fournies par les entreprises, le site de statistiques Statista a mesuré le nombre d’utilisateurs actifs sur les mois de mai et juin 2018. Et à ce petit jeu-là, on s’aperçoit que Snapchat plafonne avec 188 millions d’utilisateurs actifs au mois de mai.

C’est loin derrière WhatsApp et ses 450 millions ou encore Instagram Stories qui comptait 400 millions d’utilisateurs au mois de juin. Au vu des dernières tendances, même Facebook Stories, appli lancée seulement début 2017 et comptait déjà 150 millions d’utilisateurs en mai 2018, pourrait passer devant Snapchat si elle poursuit sa progression.

Orange voit la vie en rose

Pour l’opérateur historique français Orange, on peut dire que tous les voyants sont au vert. Le groupe vient en effet de publier des chiffres particulièrement rassurants. Sur l'ensemble des six premiers mois de l'année 2018, tous pays confondus, Orange a ainsi vu son chiffre d’affaires monter à 20,262 milliards d’euros, soit + 1,7 % d'une année sur l'autre. Le groupe de télécoms dirigé par Stéphane Richard. a progressé en France (+1,4 %), en Espagne (+3 %) comme dans la région Afrique et Moyen-Orient (+5,7%).

Concernant la France, au 30 juin dernier, Orange comptait 19,04 millions d'abonnés mobile et 11,321 millions d'abonnés fixe.

Catégories :
FACEBOOK FRANCE LéGISLATION ORANGE RéSEAUX SOCIAUX TéLéPHONIE MOBILE