Zap tech #48 : L’Apple Watch fait peur aux montres suisses

Zap tech #48 : L’Apple Watch fait peur aux montres suisses

– Article rédigé le par

Si la plupart des regards se sont tournés vers les trois nouveaux modèles d’iPhone, lors de la Keynote d’Apple à la rentrée, l’industrie horlogère suisse n’avait d’yeux que pour la dernière Apple Watch Series 4 du groupe américain. Pas tant pour son look qui, même s’il a bien évolué, reste à des années lumières des belles montres de qualité.

Non, ce qui inquiète les professionnels c’est sa capacité à détecter les problèmes cardiaques, une fonction “vitale” susceptible de séduire une clientèle plus âgée. Oubliés les seuls geeks, avec cette montre qui peut effectuer un électrocardiogramme et détecter un rythme cardiaque irrégulier, les personnes soucieuses de leur santé risquent fort d’être attirés par l’engin.

En 2017 déjà, Apple n’était pas loin d’égaler le nombre de ventes mondiales de montres fabriquées en Suisse, soit 24 millions d'unités. Si l’inquiétude ne touche pas les montres de luxe, la tranche (nombreuse) des montres autour de 500 dollars risque fort de voir cette Watch (399 dollars environ) s’imposer.

Les co-fondateurs d’Instagram claquent la porte

Kevin Systrom et Mike Krieger, cofondateurs et dirigeants d'Instagram, l'application de partage de photos détenue par Facebook, ont annoncé leur démission d’Instagram. "Mike (Krieger) et moi sommes reconnaissants pour les huit dernières années chez Instagram et six ans chez Facebook (...).

Nous allons prendre des congés pour explorer à nouveau notre curiosité et notre créativité", a ainsi publié Kevin Systrom, lundi 24 septembre. Ce dernier, âgé de 34 ans, avait créé l'application en 2010 avec Mike Krieger, 32 ans, alors qu'ils étaient étudiants à l'université de Stanford dans la Silicon Valley. “Kevin et Mike sont d'extraordinaires leaders et Instagram reflète l'alliance de leurs talents créatifs.

J'ai beaucoup appris en travaillant avec eux ces six dernières années et j'y ai pris beaucoup de plaisir”, a réagi Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, dans un tweet. Si cette séparation semble douce et amicale. Or, selon le Wall Street Journal, MM. Krieger et Systrom "étaient en conflit ces derniers mois à propos de l'autonomie d'Instagram" notamment parce que "les dirigeants de Facebook, y compris Mark Zuckerberg, poussaient Instagram à élargir rapidement le nombre d'utilisateurs" de l'application.

Geneviève de Fontenay piratée

Pas contente madame de Fontenay. Scandalisée même après avoir été piratée sur ses comptes Twitter et Facebook où de nombreux messages injurieux ont été publiés. Du coup, ni une ni deux, l’ancienne responsable du comité Miss France a décidé de quitter les réseaux sociaux. “Ce n’est pas faire gagner les pirates mais prendre du recul sur cette société qui part en vrille !”, a-t-elle justifié via un communiqué.

Catégories :
APPLE OBJETS CONNECTéS