Zap tech #59 : Un Français sur quatre devrait offrir un objet connecté pour Noël

Zap tech #59 : Un Français sur quatre devrait offrir un objet connecté pour Noël

– Article rédigé le par

D’après le baromètre IFOP/Boulanger 2018, près d’un quart des Français (23%) devrait acheter un objet connecté pour Noël. Un cadeau que l’on s’offre (14%) ou que l’on offre à un proche (12%) et qui rencontre particulièrement de succès auprès des moins de 35 ans (33%) et chez les technophiles possédant déjà des objets connectés (31%).

Parmi les acheteurs déjà décidés, 27% porteraient leur choix sur une montre ou un bracelet connecté, devant les alarmes et assimilés (21%), un équipement son connecté (12%), un équipement de santé (12%) ou une smart TV (10%). Pour offrir ce cadeau de Noël connecté, 31% des acheteurs interrogés seraient prêts à investir entre 100 et 250 euros, 27% entre 50 et 100 euros et 22% entre 250 et 500 euros.

Huawei et Xiaomi poursuivent leur progression

D’après les derniers chiffres du cabinet d’étude Gartner, repris par le site d’analyse Statistiques Statista, le marché de ventes de smartphones au troisième trimestre 2018 montrent que les deux géants du secteur peinent un peu à l’inverse des fabricants chinois. Ainsi, alors que les ventes d’Apple stagnent à 11,8%et que celles de Samsung passent sous la barre des 20%, Huawei et Xiaomi poursuivent leur ascension, respectivement avec 13,4 et 8,5% du marché.

FDJ lance une nouvelle version de son site e-commerce

Entièrement “responsive design”, la Française Des Jeux (FDJ) a lancé fin novembre un site qui s'adapte à tous les écrans et tous les terminaux. propose ainsi à ses 6 millions visiteurs uniques par mois (et ses 1,8 millions de clients en 2017) une expérience plus fluide et homogène. Une volonté poussée par les nouveaux modes de connection sur internet.

Ainsi, en 2017, d'après une étude de Médiamétrie, 48% du trafic vers des sites web en France provenait de téléphones portables, le smartphone étant le premier écran pour se connecter au quotidien, devant l'ordinateur (38%). A l’heure où les internautes se connectent de plus en plus souvent depuis leur smartphone ou leur tablette, FDJ a donc développé ce site en mode “mobil first” pour être consulté en toutes circonstances.

Internet arrive à Cuba

Même le régime cubain aura fini par baisser la garde face au web. Depuis début décembre, ses habitants peuvent se connecter à internet depuis un téléphone mobile, même si c’est à des tarifs toutefois encore souvent (trop) élevés pour la population.

Le tarif proposé est ainsi, selon l’AFP, de 10 centimes de dollar par mégaoctet (réduit à 2 centimes en cas de navigation sur les sites internet cubains), avec des forfaits allant de 7 dollars pour 600 mégaoctets à 30 dollars pour 4 gigaoctets. Or, le salaire moyen à Cuba, pour les employés publics (87% de la population occupée), étant de... 30 dollars par mois, on se doute bien qu’il n’y aura pas foule sur le réseau.

Catégories :
OBJETS CONNECTéS