Zap tech #86 : La “taxe Gafa” bientôt adoptée

Zap tech #86 : La “taxe Gafa” bientôt adoptée

– Article rédigé le par

D’abord l’Assemblée ce jeudi 4 juillet, puis le Sénat le 11 juillet. Députés et sénateurs français devraient logiquement valider le projet de loi visant à taxer les géants du numérique, souvent appelé Gafa pour désigner Google, Apple, Facebook et Amazon. La "taxe Gafa"devrait faire de la France un des pays pionniers en la matière, en dépit de l'opposition des Etats-Unis. Concrètement, il s’agit d'imposer les géants du numérique sur leur chiffre d'affaires effectivement réalisé en France. Des chiffres trop souvent minimisés selon les spécialistes. Avec cette taxe (qui devrait aussi s’appliquer sur des sociétés Meetic, Airbnb, Instagram ou encore la française Criteo), le ministre de l'Economie Bruno Le Maire espère lever dès cette année 400 millions d'euros, puis 450 millions en 2020 et environ 650 millions à l’horizon 2022.

Le “père” de l’iMac quitte Apple

Il est né dans une banlieue de Londres le 27 janvier 1967. Et s’il n’est sans doute pas le designer le plus célèbre du monde, c’est pourtant lui qui a bouleversé les codes avec des produits que l’on retrouve par millions aux quatre coins du monde. Lui, c’est Sir Jonathan Paul Ive, couramment appelé Jony Ive, père des iPhone, iPod mais aussi iMac, iMac., ct ordinateur de bureau à la coque arrondie, colorée et translucide qui a grandement permis à Apple de s’imposer dans le monde informatique. Après plus de 20 ans de bons et loyaux services, celui que Steve Jobs surnommait affectueusement Jony, a décidé de quitter la marque à la Pomme. Jonathan Ive quittera l'entreprise à la fin de l'année pour fonder son propre cabinet de design, Love From. Mais le cordon n’est pas complètement coupé puisqu’il continuera à travailler pour le géant technologique via sa nouvelle entreprise.


IoT, des chiffres toujours plus astronomiques...

D’après IDC, la production et les transports devraient représenter plus du tiers des investissements mondiaux dans les solutions de l’IoT à horizon 2023, soit 1 100 milliards de dollars, contre “seulement” 726 milliards en 2019. Selon la société d’études, la croissance annuelle moyenne des dépenses dans l’IoT est attendue à 12,6% pour la période 2019-2023.

Catégories :
GOOGLE