Zap tech #94 :  Un smartphone qui se recharge au soleil ?

Zap tech #94 : Un smartphone qui se recharge au soleil ?

– Article rédigé le par

Après la mode des téléphones pliables, celle de ceux qui se rechargent au soleil ? Le Chinois Xiaomi a l’air d’y croire puisqu’il a déposé un brevet pour effectuer des recherches en ce sens.

Ce téléphone du futur serait ainsi équipé d’une petit panneau photovoltaïque sur sa face arrière lui permettant de se recharger seul au gré d’un verre en terrasse par exemple. Comme souvent, dépôt de brevet ne veut pas forcément dire que cette technologie verra forcément le jour. Xiaomi veut surtout éviter qu’un concurrent ne s’empare de l’idée.

Il est à noter que Samsung travaille néanmoins déjà aussi sur la question avec un mobile appelé “Blue Earth” en plastique recyclé et disposant d'un panneau cellule photovoltaïque.

“Hacker” : Apple lance une prime à un million de dollars

Un million de dollars c’est beaucoup. Mais si peu aussi pour une firme mondiale qui mise sur la sécurité de ses produits avant la commercialisation grand public. C’est le choix d’Apple qui, régulièrement, propose des primes à ceux qui serait capable de pirater un de ses produits. Pour les chasseurs de prime du XXIème siècle, les célèbre hacker, le dernier Wanted a de quoi les motiver.

La firme à la Pomme offre ainsi un million de dollars à celui ou celle qui sera capable de pirater le système d’exploitation iOS de ses Macs et iPhones. C’est le magazine Forbes qui rapporte l’information de ce que l’on nomme la “prime au bug”. Auparavant, seuls quelques “hackers” réputés étaient invités à y participer. Cette fois-ci, tout le monde pourra tenter sa chance dès cet automne.

Des MacBook Pro interdits de vol

Même s’ils ont fait attention, personne ou presque n’est terrorisé à l’idée que la batterie de son appareil puisse prendre feu. Mais après l’annonce d’Apple sur des batteries défectueuses de plusieurs ordinateurs portables MacBook Pro, la Federal Aviation Administration des États-Unis n’a pas pris la chose à la légère.

Si l’Union européenne a averti les institutions appropriées que ces modèles devraient être désactivés et non utilisés pendant le vol, la FAA des États-Unis les a carrément interdit de vol. Il s’agit de MacBook Pro de 15 pouces vendus entre septembre 2015 et février 2017.

Catégories :